L'industrie : de quoi parle-t-on ?

L’industrie est le moteur de l’activité économique d’un pays, notamment grâce à la production de biens et de la transformation des matières qui ont pour but de créer de la valeur. Pour répondre à ses besoins, elle fait souvent travailler de nombreux secteurs qui à leur tour produisent des biens ou des services ayant pour effet de dynamiser l’économie et stimuler le développement. L’industrie est à l’origine des efforts et des progrès technologiques menés par les chercheurs ces dernières années. Le but étant d’améliorer la productivité et la qualité des offres.

L’industrie : qu’est-ce que c’est ?

Le terme industrie désigne l’ensemble des activités consistant à produire des biens grâce à la transformation des matières et à l’exploitation des ressources énergétiques. Les biens produits à grande échelle sont destinés à la commercialisation. L’industrie couvre un large panel d’activités, allant de la fabrication automobile à la production d’énergie en passant par les activités agroalimentaires. Existant depuis la préhistoire, l’activité industrielle est passée de l’artisanat à la mécanisation. Effectivement, au tournant du XVIIIe siècle, on a connu la révolution industrielle qui s’est manifestée par la découverte de nouvelles technologies et l’utilisation d’énergies fossiles. Cela a engendré de profonds changements, notamment la transformation de l’industrie elle-même. Depuis cette période, l’industrie se caractérise par l’utilisation de machinesa qui implique une production en série. Grâce à la notion d’échelle, il est possible de produire à l’identique certaines pièces de produits afin d’améliorer leur rendement. Depuis, la même personne n’assure plus l’ensemble des processus. Les tâches sont reparties entre plusieurs personnes qualifiées.

L’industrie comme moteur de la vie économique

À l’heure actuelle, l’industrie fait partie de nos quotidiens. Le plus évident est par exemple l’industrie agroalimentaire qui s’avère le plus dynamique. Elle transforme des matières premières en produits alimentaires prêts à consommer ou à préparer. Ce sont des produits que l’on consomme quotidiennement du matin au soir. Après le secteur agroalimentaire, c’est l’industrie automobile qui nous vient souvent en tête avec des millions de véhicules produits chaque année. Grâce à ses produits, l’industrie automobile nous facilite grandement le quotidien dans la mesure où la voiture est le mode de locomotion le plus sollicité jusqu’à maintenant. Il en est de même pour l’industrie textile, électrique ou électronique. Lorsqu’on parle d’industrie, il est difficile de passer à côté de l’industrie mécanique et métallurgique. À la différence des industries précitées, celle-ci s’avère être la plus importante étant donné qu’elle permet aux autres secteurs de concevoir les pièces et des machines utiles aux systèmes de production. En produisant, l’industrie permet aux ménages de consommer et donc de stimuler l’activité économique. De leur côté, les industriels accroissent leurs investissements dans le but d’améliorer leurs offres en termes de qualité et de quantité tout en créant de l’emploi.

L’industrie : un secteur voué à évoluer

Le monde de l’industrie est en perpétuelle évolution et reconstruction comme c’est le cas de notre société. De nouveaux besoins façonnent notre mode de vie et nos modes de consommation et force est de constater que pour répondre à ces nouveaux besoins il faut toujours passer par la case usine. La recherche d’énergies alternatives, le développement de nouveaux modes de transport, la recherche d’une meilleure qualité de vie vont générer une activité soutenue de transformation et d’innovation. Dans l’avenir, de sérieux progrès technologiques vont surement être mis en place pour la production de biens répondant aux exigences des consommateurs compte tenu des nouveaux enjeux, celui du développement durable. Actuellement, les consommateurs s’avèrent déjà soucieux de la consommation locale en privilégiant les circuits courts afin de limiter les empreintes carbone. Cette logique s’appliquera à terme à l’industrie, et ce, grâce à la relocalisation des unités de production.